Atelier Fosco Lucarelli / Thibault Barbier - L’inventaire - S4
Thibault Barbier Fosco Lucarelli

Une idée de territoire
Le thème du territoire, sa forme, sa substance construite, son histoire, sa mémoire, son apparat idéologique sera le cadre de travail du deuxième semestre de la deuxième année.
Les étudiants sont amenés à étudier certains contextes spécifiques en tant que territoires porteurs de valeurs physiques, historiques, symboliques, et géographiques. Cette approche implique une confrontation avec un paysage en évolution d’un point de vue économique, technique et culturel, imposant aujourd’hui une révision nécessaire de la notion même de contexte.
“Learning from the existing landscape is a way of being revolutionary for an architect. Not the obvious way, which is to tear down Paris and begin again, as Le Corbusier suggested in the 1920s, but another way which is more tolerant: that is to question how we look at things.” Ceci affirmaient Robert Venturi et Denise Scott-Brown à l’époque de leur enquête sur Las Vegas.

Clémence Ageron - Carla Roger

Inventaire permanences

Inventaire permanences

Traces

Traces

Traces

Traces

Jules Da Luz Marques - Guillaume Nicolle

Inventaire industrie

Inventaire industrie

Berlin calling

Berlin calling

Berlin calling

Berlin calling

Lucas Chicard - Pierre Cretin

Inventaire stockage

Inventaire stockage

Usine degond

Usine degond

Usine degond

Usine degond

Maxime Dupont - Anaïs Guerin

Inventaire transport

Inventaire transport

Logements agriculteurs

Logements agriculteurs

Logements agriculteurs

Logements agriculteurs

Clara Kerdal - Manon Alves

Inventaire energie

Inventaire energie

Logements ouvriers

Logements ouvriers

Logements ouvriers

Logements ouvriers

Dehy Oueyeya - Anna Szwarcberg

Inventaire commerce

Inventaire commerce

Extension centre ville Coulommiers

Extension centre ville Coulommiers

Extension centre ville Coulommiers

Extension centre ville Coulommiers

Ines Beaufond - Aliyah Larisse

Inventaire vivant

Inventaire vivant

S’immisicer dans la vivant

S’immisicer dans la vivant

S’immisicer dans la vivant

S’immisicer dans la vivant

Lorella Slous-Degrelle - Tyfenn Maxime

Inventaire abandon

Inventaire abandon

Construire l'espace et le temps

Construire l'espace et le temps

Construire l'espace et le temps

Construire l'espace et le temps

Atelier Fosco Lucarelli / Thibault Barbier - L’inventaire - S4

L’atelier est structuré en trois mouvements progressifs :

Phase 1 (Inventaire)
Dans la première phase, orientée vers la recherche, les étudiants produisent des inventaires thematiques visuels sur des aspets precis du territoire de la region naturelle de la Brie.
Ces inventaires prendent la forme d’une serie de dessins détaillés visant à lire le territoire en objet en repertoriant d’une façon non exhaustive les formes, les typologies bâties, les stratifications, les traces, les éléments recurrants ou ponctuels, les constructions exceptionnelles aussi bien que les vernaculaires et celles provenants d’un cadre ordinaire, la vegetation spontanée et celle domestiquée, le dynamisme des flux logistiques et l’abandon des terrains vagues.
8 thèmes sont analysés par 8 binomes : le transport, l’abandon, le vivant, le stockage, l’industrie, l’energie, le commerce, la permanence.
A travers son inventaire, chaque bynome construira son image du territoire et en liberera le potentiel évocateur. Le but de cette première étape de l’atelier est donc de façonner un « imaginaire du territoire », un inventaire visuel constitué de fragments dont le contenu sera évoqué métaphoriquement et analogiquement tout au long de la phase de conception du projet, en constituant finalement son épine dorsale.

Phase 2 (Stratification)
Dans la deuxième phase les étudiants commencent le développement du projet (par binômes).
Dans cette phase, grâce à l’intégration progressive d’un ensemble de couches ultérieures (vivant, socle, etc..) aux analyses initiales, l’étude concrète des sites favorise le choix d’une activité associée aux résidences et l’élaboration d’un programme.

Phase 3 (Composition)
Pendant la troisième phase, qui termine avec la critique finale, les étudiants développent ultérieurement le projet, jusqu’à la définition d’un élément significatif au 50e ou au 20e.

Représentation
La représentation joue un rôle fondamental dans la pédagogie de cet atelier. Loin d’être la collection de dessins pre établis, les rendus sont entamés par les étudiants parallèlement à la conception des projets, donnant aux planches la capacité de véhiculer un récit complexe grâce au choix et au type de dessins à utiliser dans les planches (une articulation de plans, coupes, axonométries, perspectives, cartographies et détails), à leur positionnement relatif, à leurs échelles et à leurs rapports de proximité.

Moniteur :
Clément Paillon

Jury invité(e)s :
Chloé Valadié (UR bureau d'architecture et d'urbanisme)
Ambra Fabi (Piovenefabi)

Étudiants Clémence Ageron, Manon Alves, Ines Beaufond, Lucas Chicard, Pierre Cretin, Jules Da Luz Marques, Maxime Dupont Anais Gueron, Clara Kerdal, Aliyah Larisse, Tyfenn Maxime, Guillaume Nicolle, Dehy Oueyeya, Carla Roger, Lorella Slous-Degrelle Anna Szwarcberg.
Formation
Licence, 2021 (s4)