Matière à penser - Echanger avec les échangeurs - S8
Marc Mimram Jean-Marc Weill

Asie analyse

Séoul
Dialoguer avec les infrastructures pour regagner le Han
Capitale de l’un des pays les plus actif économiquement parlant, Séoul est une ville à plusieurs visages.
Mégapole synonyme de tous les superlatifs, au nombre d’habitant supérieur à 20 millions, Séoul se développe de manière exponentielle à partir des années 1950. Le développement industriel et économique de la ville s’accompagne d’une augmentation spectaculaire de la population. Une problématique urbaine à laquelle répondent architectes et élus par la construction de « Tanji », ces grands ensembles coréens intégralement résidentiels à l’architecture moderne loin d’un quelconque lien territorial. Une mutation urbaine accompagnée par la construction d’un immense réseau autoroutier qui a la particularité de s’être développé sur les rives du fleuve Han, hybridant alors tout lien avec la ville et ses habitant.
Situé au nord du Tanji d’Apgujeong-dong séparé du fleuve Han par une autoroute à neuf voies et une bute de terre de plusieurs mètres de hauteur, le site ici choisi concentre donc en un seul et même lieu la plupart des problématiques auxquelles Séoul est confrontée. Les projets alors élaborés devront donc proposer une solution habitée, visant à rapprocher le Tanji du fleuve en passant au-dessus de cette infrastructure.

Asie
Guilbert Elise - Zomer Matthieu - Grosomanidi Theodora

Asie
Barazzutti Vincent - Bayard Antoine - Carron de la Morinais Blaise

Asie
Raoult Yoanna - Sagnard Lucie - Niel Quentin

Europe analyse

EUROPE-SUISSE-Photo site

EUROPE-SUISSE-Photo site

EUROPE-SUISSE-Photo site

EUROPE-SUISSE-Photo site

EUROPE-SUISSE-Une fracture en cœur de ville

EUROPE-SUISSE-Une fracture en cœur de ville

Europe
Langrand-Escure Léa - Daudemard-Grégnac Claire-Adélie - Gausseres Marin

Europe
Ferragu Loic - Rebeck Julien - Gaschignard Juliette

Europe
Basley Sullivann - Thieffry Paul - Lacour Antoine

Amérique Canada analyse

Amérique Canada vue satellitte

Amérique Canada vue satellitte

Amérique USA carte

Amérique USA carte

Amérique Canada zones

Amérique Canada zones

Amérique USA bruit

Amérique USA bruit

Amérique USA culture

Amérique USA culture

Amérique USA sport

Amérique USA sport

Amérique
Leveque Gaspard - Senlis Lancelot - Maroye Paul

Amérique
Luis Maxime - Ortega Léa - Ropert Sarah

Amérique
Brézak Guillaume - Ortega Benjamin - Rathery Manon

Amérique
Antoine Doriane - Matilde Emelyne

Intentions

Intentions

Programme

Programme

Plan masse

Plan masse

Plan masse

Plan masse

Plan rdc

Plan rdc

Plan R-1

Plan R-1

Coupes

Coupes

Élévations

Élévations

Vues extérieures

Vues extérieures

Vues extérieures

Vues extérieures

Structures trame

Structures trame

Structure  enveloppe

Structure enveloppe

Détail toiture

Détail toiture

Afrique
Corbel Coline - Kry Mi - Bourdeaux Nathan

Intentions

Intentions

Plan R+2

Plan R+2

Plan RDC

Plan RDC

Coupes

Coupes

Elevations

Elevations

Axonométrie

Axonométrie

Vue

Vue

Structure

Structure

Vue 2

Vue 2

Enveloppe

Enveloppe

Programme

Programme

Afrique
Khaldi Kahina - Honvo Shannon - Guilland Thomas

Intentions et programme

Intentions et programme

Plan masse

Plan masse

plan_rdc

plan_rdc

plan étage

plan étage

coupes

coupes

élévation

élévation

vue1

vue1

vue2

vue2

Axonométrie

Axonométrie

structure

structure

détail

détail

Afrique
Faure Mathilde - Guénau Léna - Peka Sosava

Afrique
Kraft Pierre - Laglace Nathan - Graczyk Yann

Matière à penser - Echanger avec les échangeurs - S8

L’infrastructure est considérée souvent comme un objet de la globalisation sans racine, un dommage inévitable, un dispositif urbain abstrait destiné à distribuer des flux de transport
Quel que soit le type déplacement de transport ou de marchandises train ou voiture, les villes semblent souvent devoir ignorer l’impact de ces infrastructures sous prétexte de la fluidité nécessaire des transports, de la logistique. Les infrastructures font pour autant partie de l’espace public partagé des villes.
Le réseau peut unifier, au lieu de dissocier. Toutes les situations sont uniques, relatives, au contexte à l’histoire, à la géographie qui opposent une rive à l’autre de l’infrastructure.
Traverser l’infrastructure suppose souvent de traverser une frontière qu’elle soit physique historique ou sociale.
Une structure de connexion peut valoriser l’espace partagé en créant des situations particulières de plus grandes libertés de plus grandes domesticités ou tout simplement de faire naître une situation foncière nouvelle à partir de terrains abandonnés, non utilisables, ou virtuels.
Les projets de reconnexion à partir des infrastructures sont multiples et doivent permettre de développer des situations situées, spécifiques qui renouent avec le territoire qu’il s’agisse de ponts habités, de toits construits, de densification, de reconquête de quai, de liens avec la géographie. Nous voulons échanger avec les échangeurs.
Les étudiants sont regroupés par équipe de trois étudiants en répartissant de manière homogène les architectes, les étudiants en architectures, les étudiants structure architectures, les étudiants ingénieurs, les étudiants en formation continue.
Les groupes sont répartis sur les quatre continents urbanisés en choisissant des villes symboliques afin de déterminer les situations les plus exemplaires, afin de mettre en place des solutions de transformations de ces situations rencontrées. Le projet se développe de l’échelle infrastructurelle (territoriale et urbaine) jusqu’à l’échelle construite.

Assistant(e) : Charles Hesters, Marie Mazeau

Étudiants Antoine Doriane, Barazzutti Vincent, Basley Sullivann, Bayard Antoine, Bourdeaux Nathan, Brézak Guillaume, Carron de la Morinais Blaise, Corbel Coline, Daudemard-Grégnac Claire-Adélie, Faure Mathilde, Ferragu Loic, Gaschignard Juliette, Gausseres Marin, Graczyk Yann, Grosomanidi Theodora, Guénau Léna, Guilbert Elise, Guilland Thomas, Honvo Shannon, Khaldi Kahina, Kraft Pierre, Kry Mi, Lacour Antoine, Laglace Nathan, Langrand-Escure Léa, Leveque Gaspard, Luis Maxime, Maroye Paul, Matilde Emelyne, Niel Quentin, Ortega Benjamin, Ortega Léa, Peka Sosava, Raoult Yoanna, Rathery Manon, Rebeck Julien, Ropert Sarah, Sagnard Lucie, Senlis Lancelot, Thieffry Paul, Zomer Matthieu.
Formation
Master, Matière à penser, 2021 (s8)