Claire Vernhes - Architectures insulaires - S3

Professeur(s)

Hériter pour inventer

Ile Moskonesoya -Florian Gardereau

Ile Aogashima - Sarah Daguet

Ile Brava - Virginie Vallée

Atelier

Claire Vernhes - Architectures insulaires - S3

I. Hériter pour inventer – du sous-sol au ciel
Après l’exploration d’une référence de maison savante au travers d’un outil hybride : la coupe perspective grand format 1 : 50. Grace à un travail de recherche qui passe principalement par le dessin, entre l’héritage et l’invention, l’étudiant s’approprie à la fois une pensée, une architecture et lieu, « du sous-sol au ciel ».

II. Architectures insulaires
Construire un refuge en donnant la contrainte d’un climat extrême et un accès aux ressources limité tout en gardant la possibilité d’échanger « une rareté ». Plusieurs îles sont identifiées au préalable, à différents endroits de la Terre, dans des climats continentaux froid, tempéré et tropicaux. Comment fabriquer un répertoire d’architectures contemporaines capable de parler de ses écosystèmes ? En quoi le climat, les ressources et le milieu peuvent-ils avoir un impact sur notre manière de concevoir ? Comment aborder cette question complexe qui relie habitat et milieu dans leur définition la plus primaire ? A l’issu de ce travail, les étudiants auront expérimenté l’hypothèse construite d’un « édifice-milieu ». Le climat est en effet une donnée qui potentiellement peut influencer le projet à toutes les échelles de l’implantation au système de ventilation en passant la structure ou l’inclinaison d’une toiture (éch 1.500, 1.50, 1.20).
Les étudiants sont répartis par groupe de 6 sur les 3 îles. Un premier travail de recherche sera fait en groupe au travers du carnet de voyage immobile et le développement du projet se fera de manière individuelle. Les différentes notions abordées tout au long de l’exercice à savoir ; Climat, Attitude, Structure, Matière, Milieu, Fiction sont prétextes à enrichir le projet. En parallèle, divers outils sont expérimentés, pas seulement comme des outils de représentation mais aussi outil de conception ; carnet, récit, plan, axo, coupe pers, image.

III. Expérimentations Fragmentaires
Dans le prolongement du travail sur les architectures insulaires, il s’agira d’identifier un fragment du refuge pour le développer en maquette à l’échelle 1 : 20ème. L’idée n’est pas de représenter le projet en changeant de support et d’échelle mais plutôt de le réinterroger, le faire évoluer afin de l’enrichir et de l’augmenter. Ce travail passera par 3 étapes majeures durant les 2 semaines intensives ; Préparation en dessin du fragment, Échantillons test, Réalisation du fragment.

Modalités
115 heures encadrées, atelier tous les mardis (matin & après-midi)
Intensif les 3e et 4e semaines de janvier

Au premier semestre, trois temps fort de projets se succèdent :
Le premier : « Hériter pour inventer » est un exercice se déroulant sur 4 séances.
Le second : « Architectures insulaires » est un projet se déroulant sur 9 séances.
Le troisième : « Expérimentations fragmentaires » est un intensif se déroulant sur 2 semaines de « tout projet ».

Moniteur :
Louis Chéssé

Jury invité(e)s :
Patrick Ben Soussan
Laurie Gangarossa
Iris Lacoudre
Olivier Malclès
Jean-Dominique Prieur
Jean-Aimé Shu

Enseignant(s)
Étudiants Athrurion Anthony, Auzanneau Félix, Beaujour Bourget Luce, Belabre, Enora, Da Luz Marques Jules, Daguet Sarah, De Lagausie Angélina, Draï Amina, Gardereau Florian, Maisonneuve Léa, Mallardeau Valentine, Marty Lucile, Rene Clara, Reynaud Matteo, Sevestre Romain, Slous-Degrelle Lorella, Taïeb Raphaël, Vallee Virginie
Formation
2021 (s3)