École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

OCS/AUSser

    L'Observatoire de la condition suburbaine (OCS) est l'équipe de recherche de l'École d'architecture de la ville & des territoires Paris-Est. Il appartient à l'unité mixte de recherche Architecture Urbanisme Société : Savoir Enseignement Recherche (UMR AUSser), co-accréditée par le CNRS et le ministère de la Culture, et est l'une composante de recherche de l'Université Gustave Eiffel.

    L’équipe de recherche OCS (Observatoire de la condition suburbaine) fait partie de l’UMR AUSser, Unité mixte de recherche « architecture urbanisme société : savoir enseignement recherche ».

    L’OCS/AUSser poursuit trois axes de recherche :

    • l’architecture face aux transitions énergétiques et environnementales avec un intérêt particulier pour les questions qui ont trait à l’énergie, à l’agriculture et aux matériaux ;
    • l’élucidation et l’approfondissement d’une notion capitale sur laquelle s’est fondé le programme originel de l’école : le territoire ; 
    • l’histoire et les théories de l’architecture et les pensées du projet, avec un focus spécifique sur les notions de transformation, de rationalisme, d’expérience et d’ornement.

    Depuis 2020 et la mise en place de son troisième contrat (2020-2025), l’UMR AUSser travaille sur trois thèmes, auxquels participe également l’OCS :

    patrimoine et tourisme : constructions, narrations, réinventions.

    Ce thème a vocation à conforter le positionnement et le rayonnement de l’UMR et de la recherche en architecture dans le champ des Critical heritage studies et des études sur le tourisme à l’échelle nationale et internationale. Ces travaux se caractérisent notamment par leur dimension urbaine, qui concerne autant la ville européenne qu’asiatique, et par leur intérêt pour les patrimoines ordinaires, souvent non monumentaux, et récents, en particulier pour le patrimoine du XXe siècle.

    territoires et paysages en transition(s).

    Ce thème porte sur les phénomènes urbains considérés dans leur dimensions morphologique et historique. La spécificité des travaux tient à la considération du temps long et de la grande dimension, ainsi qu’à la volonté d’associer réflexions historiques et prospectives. L’attention est portée à la matérialité et à la genèse historique des villes et des territoires en associant à la fois des démarches de recherche fondamentale et des démarches liées à l’aménagement opérationnel.

    cultures, savoirs et médiations culturelles.

    Ce thème porte, d’une part, sur la diffusion, la transmission et l’enseignement des cultures et savoirs architecturaux et techniques et, d’autre part, sur les représentations visuelles et langagières de la conception architecturale et urbaine. Les travaux visent à appréhender le substrat intellectuel et professionnel comme une matière mouvante en perpétuelle réélaboration : théories, doctrines, essais critiques, normes et manuels, prototypes et représentations, etc.

    Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
    Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.