Atelier Giovanni Piovene / David Enon - Vivre ensemble - Naufrages - S4

En mars 2021, un groupe de 16 étudiants a fait naufrage au large de Melun, au sud de Paris, dans un territoire fragmenté par les infrastructures et caractérisé par la co-présence de villages historiques, pôles industriels, agriculture extensive, forêt sauvage, ensembles d'habitats sociaux, pavillonnaire et équipements commerciaux…

Pour s'orienter, les naufragés n'avaient que des cartes datées de 1987, des dessins et un texte - les documents du concours Ville Nouvelle Melun Senart produits par O.M.A.. Ils ne savaient pas si les dessins, presque traces d'une civilisation antérieure, représentaient une réalité ou une fiction.

Le plan de la Ville Nouvelle Melun Senart définit des bandes de vide, "le non bâti, le dernier sujet de certitudes plausibles", qui contiennent aussi les programmes collectifs. Les bandes, figures marquantes du plan, découpent des îles, le bâti - "le plein - désormais hors de contrôle - soumis à des turbulences politiques et financières permanentes" ; le master plan ne prétend pas contrôler ce qui se passe à l'intérieur des îles. Il suggère plutôt des développements possibles.

Ville Nouvelle Melun Sénart

ARCHIPELAGO
Leonard Gaugler, Josephine Widerski

LIVING TOGETHER
Seyma Aktas, Virginie Vallee

THE FOREST CELLS, OWN LESS TO SHARE MORE
Matteo Reynaud, Martin Selves

THE SANCTUARY OF TEMPORARY INHABITANTS FACING TRADITIONAL SETTLERS
Sarah Daguet, Clemence Estier

THE WATER LINE, A PRODUCTIVE CORE
Nicolas Guitteaud, Naoumy Mmadi

Atelier Giovanni Piovene / David Enon - Vivre ensemble - Naufrages - S4

Suite
Les naufragés, par binômes, se sont installés sur les différentes îles. Les documents de 1986 ont été les premiers outils à avoir une image a priori de chaque île, à vérifier ou à démentir au fur et à mesure des explorations physiques. De cette façon, les naufrages ont dessiné une super-île composée du plan métaphorique du master plan (ses traces, ses points d'ancrage, ses prescriptions) et un plan physique, qui découle d'une observation de la réalité du 2021.
Une fois la nature de l'île définie, les naufragés ont dû imaginer un possible modèle de cohabitation.

Organisation
Les étudiants, en binôme, ont travaillé sur 3 exercices : la définition du vivre coopératif, la lecture et la restitution de l'île et le projet d'un habitat inédit. Les livrets présentés sélectionnent le matériel des 3 exercices, le composant dans un récit construit spécifiquement sur le projet.

Jury invité(e)s :
Ambra Fabi
Fosco Lucarelli
Pauline Soulenq

Moniteur :
Quentin Toulemonde

Étudiants Seyma Aktas, Felix Auzanneau, Sarah Daguet, Amina Drai, Clemence Estier, Leonard Gaugler, Nicolas Guitteaud, Anamiriam Kande, Naoumy Mmadi, Amanda Perol, Clara Rene, Matteo Reynaud, Martin Selves, Virginie Vallee, Elisa Venant, Josephine Widerski.
Formation
Licence, 2021 (s4)