École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Tribune dans le journal Le Monde de trois enseignants

« La taille et la qualité des logements doivent être un chantier auquel nous devrons nous atteler ».

Le confinement a mis en lumière l’exiguïté des logements en France. Parce qu’ils « fabriquent la ville » et « permettent de tisser du lien social », il est impératif de mettre un terme à la course à l’habitat minimum, estiment dans une tribune au « Monde » les architectes François Leclercq, Jacques Lucan et Odile Seyler, tous trois anciens enseignants de l’École d'architecture de la ville & des territoires (Jacques Lucan y enseigne encore en qualité de professeur honoraire).

Lire l'article
(réservé aux abonnés)

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.