École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Une étude du DSA à l'origine du succès du collectif d'architectes MEAT

Le collectif d’architectes, urbanistes et paysagistes MEAT architectures et territoires, pour partie composé de diplômés du DSA d’architecte-urbaniste, dont le groupement a été désigné lauréat du concours expérimental « Habitats Renouvelés » au Prêcheur (Martinique). Cette opération prévoit la construction de vingt logements sur le site de Chambolo, en accord avec les pratiques culturelles et les ressources locales. Ces logements accueilleront des habitants du littoral aujourd’hui exposés aux risques.

Cet appel à projets fait suite à l’étude menée en 2015-2016 par une partie de ces architectes au moment de leur formation au sein du DSA d’architecte-urbaniste pour imaginer l’avenir de cette commune fortement exposée aux aléas naturels et aux effets du changement climatique (Justine Caussanel, Camille Chastanet, Félicien Pecquet-Caumeil et Marion Savignon : « Adapter le littoral du Prêcheur au défi du changement climatique », Les cahiers du DSA, Champs-sur-Marne, École d’architecture de la ville & des territoires, 2016).

Engagée dans le cadre de l’appel à idées « Imaginer le littoral de demain » lancé en 2016 par Ségolène Royal, cette étude a marqué les débuts d’un partenariat durable entre l’École d’architecture, le ministère en charge de l’écologie et les services de l’État en Martinique. Le projet de territoire qu’elle proposait a suscité un vif intérêt parmi les habitants du Prêcheur et leurs élus. Accompagnée par le Plan urbanisme construction architecture dans le cadre des « Laboratoires d’aménagement du littoral », la commune du Prêcheur a récemment engagé plusieurs appels d’offres pour poursuivre le développement de sa stratégie d’adaptation.

À la suite du Prêcheur, d’autres communes de Martinique se sont engagées dans des démarches similaires. Elles se sont appuyées sur le DSA d’architecte-urbaniste dans le cadre de la chaire partenariale « Le littoral comme territoire de projets » hébergée par l’École d’architecture de la ville & des territoires Paris-Est.

L’École, l’équipe enseignante du DSA d’architecte-urbaniste et les membres de la chaire partenariale "Le littoral comme territoire de projets" se félicitent de ce succès.

Pour approfondir votre connaissance sur le sujet, nous vous recommandons la lecture en ligne de l'excellent article de Thomas Beillouin et Félicien Pecquet-Caumeil, « Le littoral martiniquais à l’épreuve du changement climatique : de l’expérimentation au projet de territoire », publié en 2019 sur le site web de la revue scientifique "Projets de paysage".

Le collectif "MEAT architectures et territoires" rassemble huit personnes dont quatre diplômés du DSA d’architecte-urbaniste : Justine Caussanel, Camille Chastanet, Félicien Pecquet-Caumeil et Claire Vernhes. Les autres membres sont : Lucille Bricks, Clara Delmond, Adrien Picandet et Simon Portelas. Le collectif intégrera prochainement
le dispositif Échelle Un de l’École visant à soutenir le développement de projets entrepreneuriaux.

Documents à télécharger

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.