École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

L'architecte et l'effondrement

Tuesday 12 November 2019

Cycle de conférences
Amphithéâtre

Conférence de Julien Choppin, architecte associé Encore Heureux et enseignant de la formation PoCa Post-Carbone à l'École d'architecture de la ville & des territoires.

Né en 2015 en France, le mouvement de la collapsologie a popularisé la notion d’effondrement à tel point qu’elle s’est installée dans le débat public depuis 2018. À partir de son expérience personnelle, Julien Choppin cherchera à en déjouer les ressorts toxiques et anxiogènes pour en révéler les vertus mobilisatrices. Il s’agit de comprendre et d’étudier ce que la notion d'effondrement fait aux architectes et ce qu’ils peuvent en faire.

Cette conférence s'inscrit dans le cadre du cycle des Leçons du Mardi intitulé "La fin d’un monde", coordonné par Jean-François Blassel et l'équipe pédagogique de la formation PoCa post-carbone.

Modification des grands cycles biogéochimiques de la planète et crise climatique, augmentation exponentielle de la consommation des ressources terrestres de toutes natures, pollution globalisée et persistante, fragmentation, réduction et destruction des habitats naturels : nos actions sur la nature sont systémiques, globales et irréversibles.

L’entrée dans l’Anthropocène des êtres humains, devenus véritable force géologique, nous impose des responsabilités nouvelles vis-à-vis de la nature et des générations futures.

Il s’agit d’apprendre à habiter autrement la Terre.

La série de conférences « La fin d’un monde », propose d’explorer prospectivement et rétrospectivement les contours de cette transformation radicale. "Nous avons choisi d'aborder la question de l'effondrement et d'interroger les territoires, paysages, architectures qui lui sont associés d'une façon ou d'une autre. Plusieurs disciplines sont mobilisées (histoire, écologie, anthropologie, philosophie politique) pour questionner les territoires et la spatialité de la catastrophe environnementale et du changement climatique et ouvrir des perspectives à la partir de l'écologie politique."

Entrée libre sous réserve des places disponibles.

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.