École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Trois diplômés du master Matière à penser au Design Modelling Symposium

« Topological Interlocking Assemblies Experiment »

Dans le cadre de la prestigieuse conférence Design Modelling Symposium Berlin 2019 qui a eu lieu en octobre dernier, Alice Pfeiffer, Florian Lesellier et Matthieu Tournier, trois diplômés de l'École, ont présenté leur recherche « Topological Interlocking Assemblies Experiment », fruit du séminaire Matière à penser dirigé par Jean-Aimé Shu et Margaux Gillet. La construction du prototype a été rendue possible grâce à l'aide de Marc Tasso et Pauline Gruszka, deux autres diplômés du master encadré par Marc Mimram.

Initié dans le cadre du séminaire de recherche du master Matière à Penser sur la thématique des géométries et de l’architecture à l’ère du numérique, HoneyComb est un projet dont le but était de revisiter un brevet de 1699 publié par un ingénieur et architecte français, Joseph Abeille. Ce brevet présente un procédé constructif de plancher en pierre ne nécessitant aucun système d’assemblage supplémentaire : seul l’assemblage géométrique et l’appareillage suffisent à la stabilité de l’ensemble, questionnant ainsi la thématique des structures montables et démontables.

Une première approche théorique a ainsi permis de définir les conditions nécessaires à la réalisation de telles structures, nommées structures autobloquantes, avec l’objectif de réaliser un prototype démonstrateur.

Les outils numériques actuels permettent de considérer de nouvelles géométries, et de nouveaux processus de conception et de fabrication par la transition vers la fabrication de pièces uniques qui concurrencent les méthodes traditionnelles de standardisation. Ils ont donc permis le développement du projet au travers d’un processus informatique adaptant la théorie de ces structures autobloquantes à des géométries complexes ainsi que l’usinage d’un prototype au moyen d’un bras robotisé.

« Topological Interlocking Assemblies Experiment » est un article écrit suite à la réalisation de ce prototype et retraçant les étapes de recherche et de fabrication de cette structure autobloquante.

Proposé pour lecture au comité scientifique du Design Modelling Symposium, il a fait l’objet d’un retour favorable amenant sa publication dans le livre : « Impact : Design with all Senses », compilation des actes de la conférence Design Modelling Symposium Berlin 2019 auquel le projet a ainsi pu être présenté.

Cet événement a été l’occasion pour l’équipe de voir plusieurs recherches réalisées autour de thématiques similaires (processus numériques de conception, usinages robotisés, champ des nouvelles technologies, …) appliquées à l’architecture ainsi que de faire rayonner la formation pluridisciplinaire proposée à l’école.

Auteurs
Alice Pfeiffer, Florian Lesellier, Matthieu Tournier

Année
2019

Référence
Pfeiffer A., Lesellier F., Tournier M. (2020) Topological Interlocking Assemblies Experiment. In: Gengnagel C., Baverel O., Burry J., Ramsgaard Thomsen M., Weinzierl S. (eds) Impact: Design With All Senses. DMSB 2019. Springer, Cham

Photographies de la conférence
© Design Modelling Symposium Berlin 2019

Prototype
Conception d’une structure autobloquante paramétrique
Programmation d’un bras 6 axes robotisé pour l’usinage
Montage à trois reprises : Rendu séminaire Matière à Penser (Février 2018), Fab City Summit (Juillet 2018), Exposition PFE « Au milieu » (Octobre 2018)

Fabrication
Alice Pfeiffer, Florian Lesellier, Matthieu Tournier, Marc Tasso et Pauline Gruszka

Cadre
Séminaire « Matière à Penser »

Année
2017-2018

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.