École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Cahiers du DSA

Un quartier de gare-canal : le canal de l’Ourcq comme levier de transformation urbaine

Située au nord-est de l’agglomération parisienne, Villeparisis est une commune de 27 000 habitants. L’enjeu de cette étude est double, portant à la fois sur la densification d’un quartier de gare et sur la requalification de son espace public pour le reconnecter aux autres parties de la ville.

Cette étude met en lumière le rôle du canal de l’Ourcq, structure paysagère majeure de la ville. Contenu dans sa masse boisée, il constitue une continuité entre Villeparisis et les autres villes voisines qui le bordent. Ses qualités paysagères en font un espace privilégié pouvant apporter une certaine qualité urbaine dans la ville. Ce canal apparaît comme le levier principal d’une mutation du quartier de gare de Villeparisis car il représente, en réalité, le grand parc public de la commune.

Ainsi, par une réflexion croisée sur l’aménagement de l’espace public, la requalification paysagère et la recherche d’une variété typologique de construction, le projet propose de revaloriser le quartier de gare autour et à partir du canal.

Pour ce faire, la requalification de l’espace public et la construction de nouveaux programmes - un groupe scolaire, des logements, des commerces, loisirs liés au canal - contribuent un véritable quartier de gare-canal, structuré par la traversée du canal de l’Ourcq qui peut devenir le support des futures transformations du territoire communal.

Commanditaire de l’étude
Commune de Villeparisis
Frédéric Bouche, maire de Villeparisis
Gérald Reman, directeur du service urbanisme

Étudiants
Lucas Boileau
Félicie Bontemps
Agathe Doreau
Anissa Illiassou Yaye

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.