École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Cahiers du DSA

Basse-Pointe face au risque littoral
L’opportunité d’une réflexion transversale de la montagne à la côte

La présente étude s’attache à proposer une stratégie d’adaptation face au risque littoral pour une commune rurale nichée au coeur du nord Martinique, Basse-Pointe. Dans le contexte d’un bourg de moins en moins attractif et fortement soumis au risque d’érosion, la proposition consiste à engager une relocalisation
qui améliore le cadre de vie des habitants et s’inscrit dans un projet d’éco-tourisme.
L’enjeu de cette étude est de montrer en quoi une approche transversale, liant la côte à la montagne, peut apporter un double bénéfice : d’une part pour l’adaptation aux risques littoraux, d’autre part pour révéler la richesse du paysage. En décalant le regard par rapport à une approche trop souvent linéaire du littoral, une lecture par séquences inscrites dans la profondeur du territoire est proposée. Il s’agit alors d’engager le processus de relocalisation au sein de quartiers déjà constitués en considérant les espaces agricoles et les ravines comme de véritables atouts. Cette approche esquisse avant tout une nouvelle lecture du bourg, qui le conduit vers un avenir résilient et l’inscrit dans son paysage. à partir de la nouvelle structure du bourg, un maillage de chemins se déploie sur l’ensemble de la planèze agricole. Un réseau de mobilités douces permet de découvrir le riche patrimoine de ce territoire. Habitants et touristes profitent alors de la beauté des paysages qui s’offrent à eux, depuis les vagues puissantes de l’Atlantique jusqu’aux hauteurs mystérieuses de la Pelée.

Commanditaires de l’étude
Direction générale de l’Aménagement, du Logement
et de la Nature (DGALN)
Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA)
Direction de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement de la Martinique (DEAL)
Ville de Basse-Pointe

Étudiants
Mathilde Loiseau
Natasha Muszkat
Lou Papelier
Louis Richard

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.