École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Cahiers du DSA

An nebeutañ ar gwellañ  – Dédensifier la ville historique de Guingamp pour mieux l’habiter

Face à l’ampleur de la vacance dans le centre de Guingamp et à la difficulté que rencontrent les bailleurs sociaux à résorber à eux seuls l’habitat dégradé, nous avançons la dédensification comme possible alternative architecturale et urbaine.
Déconstruire le bâti vacant ou dégradé de manière ciblée n’est pas qu’une affaire de chiffres pour accorder offre et demande : les besoins se formulent aussi en termes de qualité d’habitat. Nous souhaitons donc mettre en œuvre cette alternative en nous appuyant sur des éléments sociodémographiques, paysagers et architecturaux. L’intervention que nous esquissons dépasse le domaine public pour s’étendre aux îlots et aux parcelles privés, car nous faisons l’hypothèse que la qualité de l’un participe à celle de l’autre. En libérant l’espace, le projet améliore la desserte et l’éclairage des logements. En désartificialisant les sols, il offre de nouveaux usages dans la ville historique.

Pour répondre au contexte opérationnel de Guingamp, le projet nécessite de mettre en place une permanence architecturale formée d’une équipe de concepteurs et d’artisans. Cet atelier de transformation élaborera dans un premier temps un plan guide concerté et basé sur les usages réels existants, puis il accompagnera les Guingampais et les Guingampaises dans la réhabilitation de leur logement. C’est donc un projet en deux temps qui prend forme. À l’échelle de la ville historique et dans la continuité de la politique déjà en place, les pouvoirs publics mèneront une première dédensification pour renforcer des lieux et des usages de la ville historique. Puis, dans un second temps seront réfléchies les potentielles actions des particuliers à l’échelle de leur parcelle. Dans cette étude, nous esquissons quelques hypothèses de transformation.

Commanditaire de l’étude
Direction des Territoires et de la Mer des Côtes-d’Armor

Étudiants
Félicie Bontemps
Doryan Kuschner
Thomas Riou

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.