École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Cahiers du PoCa

Des paysages en synergie Vers une nouvelle identité post-carbone du territoire de TOVAL

Cette étude résulte d’une commande de la Communauté de Communes de TOVAL, située entre Tours et Angers, et de la Mission du Val de Loire. Elle vise à révéler et valoriser les potentialités du territoire pour développer son attractivité aussi bien que sa résilience, tout en négociant, à l’horizon 2050, les termes de sa transition énergétique.
L’analyse des caractéristiques et richesses paysagères de TOVAL a permis de comprendre le fonctionnement géographique, économique, politique, social et culturel de ce territoire. Plus encore, ces trois grandes unités paysagères identifiées – le Bassin Savignéen, le Croissant boisé et le Val de Loire – ont constitué le socle de conception de notre proposition. Elle a permis de rendre concrète notre recherche des formes possibles
d’un horizon désirable pour TOVAL.
La situation actuelle de ce territoire, fragmenté et isolé, résulte du paradigme du progrès et caractérise ce qu’on nomme l’anthropocène. Un changement de paradigme s’impose, afin de concevoir un projet résilient d’habitation du territoire. Il s’agit de renouer avec la complexité, afin d’envisager le milieu comme un système global à comprendre et à articuler.
Un travail de mise en réseau a constitué la première phase du travail. La conception de différentes interventions ponctuelles a permis de matérialiser l’idée d’une solidarité territoriale inédite qui permette, au-travers de sa dimension sociale, d’harmoniser des solutions de mobilité et de logistiques alternatives et de dessiner des pistes de développement d’attractivité locale, qui chacune s’appuie sur une exigence d’économie, de réalisme et de pragmatisme.
Trois situations prototypiques de la transformation post-carbone de TOVAL ont été plus particulièrement développées à titre expérimental et illustratif d’un « possible » : un comptoir d’échange à Savigné-sur-Lathan, un parc productif à Château-la-Vallière et une expérimentation viticole post-carbone à Benais. Chaque expérimentation, ancrée dans son unité paysagère, en exploite les caractéristiques tout en creusant plus
particulièrement le sillon d’une problématique particulière relative à l’émission de gaz à effet de serre – la mobilité, les activités industrielles et l’agriculture – pour offrir une vision prospective mais réalisable d’un TOVAL post-carbone.

Commanditaire(s)
C. C. TOVAL
Mission Val de Loire

Étudiants
Léa Thirionet
David Sierra
Marc Tasso

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.