École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Le Grand tour : accès limité

samedi 29 janvier 2022
à 09:00
Travaux
Étudiants
à l'École d'architecture de la ville & des territoires

Le Grand tour de ce semestre sera uniquement ouvert aux enseignants, administratifs et élus étudiants des instances.
Les étudiants ou partenaires ne pourront malheureusement pas assister à l'évènement cette fois en raison des contraintes sanitaires.

L'École d'architecture de la ville & des territoires Paris-Est remet à l'honneur sa grande revue semestrielle d'ateliers dénommée « le Grand tour ». Vous pourrez assister à la présentation des projets de nos étudiants, de la première année de licence jusqu'aux formations post-master. Chaque atelier aura trois minutes pour présenter les thématiques étudiées, ses partis-pris pédagogiques et la production de ses étudiants, sous le regard attentif de nos invités en qualité d'experts : Irina Davidovici (ETH Zurich) et Louis Léger (Bureau Architectures Sans Titre - BAST).

Irina Davidovici est directrice des archives du gta à l'ETH Zurich. Auparavant, elle a dirigé le programme doctoral à l'Institut gta et a enseigné en tant que professeur invité à l'EPFL Lausanne en 2021. Elle est l'auteur de nombreuses publications parmi lesquelles Forms of Practice. German-Swiss Architecture 1980-2000 (2012, 2018) et de deux manuscrits en production pour 2022, Common Grounds : A Comparative History of Early Housing Estates in Europe (Triest Publishers, Zurich) et The Autonomy of Theory : Ticinese architecture as Tendenzen, 1965-1985 (gta Publishers, Zurich). Elle a obtenu son habilitation avec la thèse Collective Grounds : Les lotissements dans la ville européenne, 1865-1934. Son doctorat sur l'architecture suisse contemporaine (Université de Cambridge, 2008) a reçu le RIBA President's Research Award for Outstanding Doctoral Thesis. Elle est aussi l'éditrice de Colquhounery. Alan Colquhoun from Bricolage to Myth (2015).

BAST, ou Bureau Architectures Sans Titre, a été fondé en 2013, avec l’ambition de dépasser les logiques d’auteur et de développer une pratique « dans laquelle l’individualité de chaque associé ou salarié de l’agence s’efface au profit de l’expression du travail collectif ». C’est aujourd’hui une SCOP dont les trois associés, Laurent Didier, Mathieu Le Ny et Louis Léger, revendiquent une approche qui, plutôt que de mettre l’accent sur une logique formelle, met en avant un principe fédérateur partagé qui aura été débattu préalablement. C’est de cette démarche collective et non formaliste que naissent les différents projets en réhabilitation autant qu’en construction neuve, à partir de programmes souvent modestes qui leur donnent toujours l’occasion de développer une architecture sensible et originale. Les réalisations, malgré leur grande variété, constituent, une œuvre cohérente, unie par une forme de radicalité, un attachement fort au contexte, et une utilisation inventive de matériaux bruts et soigneusement mis en œuvre, tels le parpaing, le béton brut, le bois et l’acier.

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.