École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Le Droit au Rez-de-Ville

Journée d'échanges de l'OCS/AUSser

jeudi 27 février 2020

Séminaire

Organisé par David Mangin, architecte et urbaniste, professeur émérite à l’École d'architecture de la ville & des territoires Paris-Est.

Cette journée d’échanges internationaux s’intéresse à la crise de l’aménagement urbain, à la ville d’en bas, au rez de la ville qui dépasse le seul usage des rez-de-chaussée d’immeubles.
Entre le « trop-plein » de l’urbanisme informel des mégapoles et le « trop vide » des quartiers neufs contemporains, que faire ?
Un devoir d’inventaire et un devoir d’invention s’imposent. Ce programme de recherche-action a pour objectif de mieux ‘’comprendre pour agir’’ selon le précepte de l’ethnologue Germaine Tillion. Les formes et les formats commerciaux changent, les transitions environnementales et numériques défient, formel et informel ont à nous apprendre. Aussi, comme le dit Richard Sennet : « La question n’est pas tant de savoir comment échapper à l’informel, mais comment casser le processus de formalisation ».

Atlas comparé des rez-de-ville : enquêtes, analyses, représentations, projets
La notion de rez-de-ville comprend non seulement le rez-de-chaussée des constructions mais aussi les espaces ouverts, publics ou privés qui les bordent et les prolongent. Elle interroge la rigidité actuelle des aménagements urbains. Ce travail, soutenu par un programme du campus I-Site Future, vise à analyser et partager des situations de rez-de-ville sur plusieurs continents en associant un réseau d’écoles partenaires. Le regard embrasse tout à la fois les situations formelles et « informelles », périurbaines ou centrales, de logements, de commerces ou d’activités et l’analyse s’étend des configurations spatiales au processus économiques et sociaux.

Cette recherche interroge la « fabrique de la ville » : le rez-de-ville est alors un angle critique pour relire la production contemporaine, certaines opérations peu évolutives ou encore interroger le phénomène de la vacance. Il s’intéresse également à l’enjeu de sa représentation - via une recherche par l’image et le dessin. Les mutations technologiques en cours, qui ne sont pas sans renouveler brutalement la façon d’utiliser et de comprendre cette strate, sont également prises en compte. L’objectif est à terme de faire muter les regards et les méthodes de représentations et de projets pour que le « droit au rez-de-ville » engage une autre façon de projeter à plusieurs échelles et en partant du sol et de ses usages.

Cette recherche a fait l’objet d’un dossier dans la revue Urbanisme (novembre 2019, n° 414) et d’une restitution de la Recherche I-Site exploratoire.

David Mangin, professeur émérite ; Rémi Ferrand, maître assistant ; Soraya Boudjenane, chargée de recherche.

PROGRAMME

9h00 Mot d’accueil par Amina Sellali, directrice de l’École d’architecture de la ville & des territoires

9h15 Genèse du projet Rez-de-ville. Formel/informel, besoin des deux par David Mangin, architecte-urbaniste, professeur émérite à l’École d’architecture de la ville & des territoires

FORMEL/INFORMEL : BESOIN DES DEUX

9h30 Espace public, espace privé. Usages et transformations avec Valter Caldana, professeur et ancien directeur de l’Université Mackenzie de São Paulo, Luca Maricchiolo, architecte, docteur en architecture et professeur à l’École supérieure d’architecture de Rabat, Hala Younès, architecte, professeure à la Lebanese American University of Beirut, Soraya Boudjenane, architecte et designer, Rovy Pessoa Ferreira, architecte, doctorant FAU de l’Université de São Paulo et de l’Ensa de Lyon.

11h30 Pause

11h40 Logistique urbaine en Inde. Formel et informel, des intérêts bien compris par Brice Piechaczyk, ENIA architectes, enseignant à l’École Polytechnique.

12h00 Formel / informel et infrastructures urbaines (Afrique subsaharienne) par Sylvy Jaglin, professeure à l’École d’Urbanisme de Paris, chercheure au Laboratoire techniques, territoires et sociétés (LATTS). **

12h20 Quelques leçons : espace public / espace privé, formel et informel par Rémi Ferrand, maître de conférences à l’Ensa de Normandie à Rouen et enseignant à l’École d'architecture de la ville & des territoires.

12h40 Ville passante, poreuse, profonde : représentations et projets de rez-de-ville
par David Mangin.

13h00 Pause déjeuner

L’ESPACE PUBLIC AU DÉFI DES TRANSFORMATIONS DU NUMÉRIQUE

14h00 Trois scénarios d’électronisation du commerce, dans son rapport à l’espace public par Pascal Madry, docteur en urbanisme, directeur de l’Institut pour la Ville et le Commerce.

14h20 Rez-de-ville à Barcelone : formes d’occupation commerciale par Eulalia Gomez Escoda, architecte, docteur en architecture (LUB), professeure invitée à l’université d’Harvard, professeure associée à l’École Technique Supérieure d’Architecture de Barcelone (ETSAB).

14h40 La nouvelle économie des trottoirs par Isabelle Baraud-Serfaty, maître de conférences à Sciences Po (Master Stratégies Territoriales et Urbaines), consultante en économie urbaine (IBICITY).

15h Innovation Numérique et cartographie participative dans les villes africaines par Armelle Choplin, géographe, urbaniste et professeure associée à l’université de Genève.

LE REZ-DE-VILLE, ANGLE MORT DE L’AMÉNAGEMENT URBAIN

15h20 Valeur(s) des rez-de-chaussée : vers des communs urbains ? par Vincent Josso, urbaniste,
co-fondateur de la coopérative « Le Sens de la Ville ».

15h40 De la RE2020 vers une évaluation carbone : quel impact sur les rez-de-chaussée ? par Armelle Langlois, directrice du pôle performance durable chez Vinci Construction.

16h10 Bilan et perspectives
Débat.

Cette journée se prolongera de 18h30 à 20h30
par une table ronde intitulée
« Rez-de-ville et commerces : le grand bazar ? »
Débat / Expo / Cocktail
à Leonard: paris
6 place du Colonel Bourgoin, 75012 Paris
(RER A Gare de Lyon, M1 Reuilly-Diderot).

avec Matthieu Caloni (Les Galeries Lafayette),
Pascal Madry (Institut pour la Ville et le Commerce), David Mangin (SEURA architectes), Alexandre Mussche (Vraiment Vraiment), et Chloé Voisin-Bormuth
(La Fabrique de la Cité) .

Inscription obligatoire ici

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.