École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Exposer l’architecture :

Biennale(s) d’architecture, d’hier et aujourd’hui...

mardi 3 mars 2020
à 13:00
Leçon du mardi
Amphithéâtre

Cette conférence de Léa-Catherine Szacka inaugure le nouveau cycle des Leçons du Mardi coordonné pour ce 2nd semestre par l'équipe enseignante de "Représentation et expression" :
Mariabruna Fabrizi, Guillaume Grall, Sandrine Marc, Giaime Meloni et Jean-Benoît Vétillard.

Ce cycle de conférences aura pour thème :
Production / Reproduction
Formes et médiation de l’imaginaire architectural

L’imagination architecturale se construit en s’appropriant des images et des contenus divers, acquis par une expérience directe du patrimoine bâti ou à travers l’enseignement de la discipline, mais également par la médiation de livres, de traités, de magazines, d’expositions et de nouveaux media. Chaque étape historique de l'évolution des systèmes de transmission de la connaissance a permis une distribution plus large et plus rapide d’images et de textes, une cohabitation de codes différents, une rupture avec la forme des contenus précédents.

Ce cycle de conférences propose d’explorer l’influence des différents media dans la transmission de la pensée architecturale contemporaine, interrogeant les modes de représentation, de communication et de publication de l'architecture.

D’un côté, des architectes praticiens accordant une importance particulière à la représentation, de l’autre des photographes, des éditeurs, des historiens, des commissaires scientifiques, des artistes, seront invités et nous feront nous interroger sur la capacité de la pensée architecturale à influencer d’autre disciplines et à en être influencée. Leurs interventions nous inviteront à comprendre les différentes significations sous-jacentes de l’emploi de différents modes de représentation, expliquant l’incidence des choix de représentation sur l’acte de concevoir et de bâtir.

La conférence du jour s'intitule :
EXPOSER L’ARCHITECTURE:
Biennale(s) d’architecture, d’hier à aujourd’hui…

En 2016, Léa-Catherine Szacka a publié Exhibiting the Postmodern, un ouvrage retraçant l’émergence de la Biennale d’architecture de Venise. Depuis, elle a continué a s’intéresser au rôle des expositions d’architecture et a publié plus récemment, Biennials/Triennials: Conversations on the Geography of Itinerant Display (Columbia Books on Architecture and the City, 2019).

Ce livre, à travers une série d’entretiens avec des commissaires d’expositions, se penche sur l’explosion des Biennales et des Triennales d’architecture au cours des dernières décennies.

Au cours de sa présentation, Léa-Catherine reviendra sur l’histoire des grandes expositions biannuelles d’architecture qui, à travers les outils de l’architecte mais aussi d’autres mediums, installations ou ambiances, mobilisent différentes modalités de communication: entre le "montrer" et le "produire".

En modifiant, ou du moins en diversifiant, les modes de fonctionnement actuels de l’architecture, les biennales et triennales de l’architecture et du design sont-elles simplement des espaces d’expérimentation ou de nouveaux agents économiques et culturels ?

Léa-Catherine Szacka est architecte et historienne de l’architecture. Elle est enseignante à l’Université de Manchester et professeure au Berlage Center for Advanced Studies in Architecture and Urban Design. Elle a également enseigné à l’école d’architecture d’Oslo, Harvard GSD studio abroad program et dans diverses écoles d’architecture en région parisienne.

Elle est l’auteure de Exhibiting the Postmodern: the 1980 Venice Architecture Biennale (Marsilio, 2016) et Biennials/Triennials: Conversations on the Geography of Itinerant Display (Columbia Books on Architecture and the City, 2019), ainsi que co-auteure de Le Concert: Pink Floyd à Venise (B2, 2017). Elle a codirigé les ouvrages Mediated Messages: Periodicals, Exhibitions and the Shaping of Postmodern Architecture (Bloomsbury, 2018) ainsi que Concrete Oslo (Torpedo Press, 2018). Elle a également codirigé un numéro special des Cahiers du musée national d’art moderne, de la revue OASE et du Architecture Theory Review. Elle fait partie du comité éditorial de Footprint : Delft Architecture Theory Journal et Architectural History, le journal de la Society of Architectural Historians of Great Britain.

Entrée libre sous réserve des places disponibles.

Crédits photo : Valérie Paquette

<p>Crédits photo : Valérie Paquette</p>

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.