École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Fanny Lopez

    Née à Montpellier en 1982, elle est historienne de l’architecture. Titulaire d’un DEA puis d’une thèse à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, elle rejoint en 2006 le laboratoire infrastructure architecture et territoire (Liat) de l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Malaquais.
    Au croisement de l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme, des techniques et de l’environnement, ses activités de recherche et d’enseignement portent sur le rapport de l’énergie et de ses infrastructures aux disciplines de l’aménagement (architecture, villes, territoires). Sa thèse consacrée à l’autonomie énergétique soutenue en 2010 (prix spécial de la thèse pour la Ville APERAU/CERTU/CFDU/PUCA) a été publiée aux Éditions La Villette sous le titre "Le rêve d’une déconnexion, de la maison à la cité-auto-énergétique" (2014).

    Elle a été chargée de mission au Ministère de la culture pour le Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère où elle a intégré successivement la cellule scientifique opérationnelle de la consultation du Grand paris de l’agglomération parisienne et le comité scientifique du programme de recherche lgnis mutat res (Penser l’architecture, la ville et les paysages au prisme de l’énergie).

    Elle a enseigné à l’ENSA de Paris-Malaquais puis à l’ENSA de Strasbourg avant de rejoindre en 2015 l’École d'architecture de la ville & des territoires en tant que maîtresse de conférence et chercheure. Actuellement, elle y pilote le séminaire de la filière de master Transformation et dispense le cours d’histoire de la construction et des techniques en L1.

    Parmi ses travaux de recherche en cours :

    Co-direction scientifique avec Cécile Diguet (IAU) de la recherche From the Cloud to the Ground, L’impact énergétique et spatial des infrastructures numériques, porté par le Laboratoire de recherche OCS UMR Ausser 3329 de l'École d'architecture de la ville et des territoires (Éav&t) en partenariat avec l'IAU Île-de-France et l'INRIA. Labellisation Labex Futurs Urbains. Financement : Ademe APR 2017, Institut de recherche de la Caisse des dépots et des consignations, IFPEN, Fondation Tuck. (2017-2018)

    Direction scientifique de la recherche Decentralisation and grassroots initiative in energy transition : Paris/Londres/Berlin? porté par le Laboratoire de recherche OCS UMR Ausser 3329 de l'École d'architecture de la ville et des territoires, financement : IFPEN, Fondation Tuck, Research program : Future of energy : Leading the change. Avec Alexandre Bouton chercheur associé. (2016-2017).

    Enseignement
    • Master – Transformation - séminaire
    • Post-master – DSA d’architecte-urbaniste
    • Membre de l’équipe de recherche
    • Post-master – PoCa Post-Carbone

    Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
    Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.