École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Laurie Gangarossa

    Laurie Gangarossa est architecte et maîtresse de conférence associée à l’École d’architecture de la
    ville et des territoires Paris-Est. Dans le champ "Théories et Pratiques de la Conception Architecturale et Urbaine", elle enseigne le projet en première année et participe à l’encadrement du rapport d’études en deuxième et troisième années de licence.

    Parallèlement à son activité d’enseignante, elle effectue un doctorat au sein du laboratoire de l’Observatoire de la Condition Suburbaine (OCS) de l’Éav&t, rattaché à l’École Doctorale Ville, Transports et Territoires (VTT) de l’Université Paris Est. Sa thèse, sous la direction de Sébastien Marot, explore le sujet suivant : « Après l’autobiographie. Conversion littéraire contemporaine des architectes au sein de leur discipline », en lien avec sa double formation littéraire et architecturale. Cette activité de recherche trouve des prolongements dans des projets de Recherches-Actions, notamment autour de l’outil du récit (Projet de Consult’Action en Ardèche).
    Une activité d’écriture dans des revues émergentes accompagne également son parcours (PLI, Openfield). Tout comme la participation à des projets de diffusion de la culture architecturale et de médiation de la discipline (Biennale d’Architecture de Lyon, Association Archipel - Centre de Culture Urbaine). Installée à Lyon, sa pratique d’architecte libérale HMONP se situe au croisement de plusieurs échelles, allant du projet d’architecture à celui du grand territoire. Précédemment, son parcours a également articulé activités d’enseignement et pratique en
    agence.

    Laurie Gangarossa a ainsi enseigné à l’École nationale supérieure d’architecture de Clermont-Ferrand où elle prit part au Groupe de Recherche en Formation Ressources. En parallèle, elle fut cheffe de projet dans le collectif VIRAGE au sein de l’Atelier de Montrottier (Palmarès des Jeunes Urbanistes 2016). Elle y expérimenta la pratique du projet d’architecture, d’urbanisme et de paysage, notamment dans les territoires ruraux et périphériques aux grandes métropoles. Située principalement dans le Massif Central, sa pratique s’orienta vers des projets de revitalisation des centre-bourgs, des études de programmation architecturale, urbaine et paysagère, des esquisses de paysages et d'espaces publics en centre-ville historique ou d’écoquartier. De manière complémentaire, elle suivit en parallèle des chantiers d’extensions et de réhabilitations dans une logique d’économie inventive et d’attention portée aux ressources et savoir-faire locaux.

    Enseignement
    • Licence – Projet

    Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
    Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.