École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Luc Baboulet

    Luc Baboulet, architecte et chercheur, enseigne à l'École d'architecture de la ville & des territoires Paris-Est depuis sa création. Titulaire d'un DEA (Paris-Belleville, "Le projet architectural et urbain") portant sur le Case Study Program californien des années 50, il a écrit à différentes reprises sur l'architecture et la culture américaine. Il a co-animé durant plusieurs années la revue "Le visiteur".

    Il a également contribué à la publication et à la connaissance de l'œuvre du critique anglais Reyner Banham à travers deux ouvrages : Los Angeles, l'architecture des quatre écologies (2008, traduction et préface) et L'architecture de l'environnement bien tempéré (2011, préface).

    Luc Baboulet travaille actuellement sur le thème de "l'architecture comme expérience" dans une perspective pragmatiste et phénoménologique.

    Au sein de l'école, il enseigne le projet dans la filière de master Transformation et donne des cours de théorie dans les deux cycles, ainsi qu’au sein de la formation post-master du DPEA PoCa Post-Carbone.

    Enfin, Luc Baboulet contribue activement à la revue Marnes, documents d’architecture.

    Enseignement
    • Master – Cours optionnels (S7)
    • Master – Projet (S8)
    • Master – Projet (S10)
    • Post-master – PoCa Post-Carbone (S1)
    • Membre de l’équipe de recherche

    Publications

    • (ouvrage collectif), Alain Bublex. Utopies urbaines, Paris, 2010, Flammarion, 235 p.
    • Reyner Banham, Los Angeles, Architecture of Four Ecologies, Marseille, Parenthèses, 2008.
    • "Construire dans un livre : légendes architecturales", in Catherine de Smet (dir.), De l'espace construit à l'espace imprimé, École des beaux-arts de Rennes, 2009, pp. 67-77.
    • "Le sol de Brasilia", Chandigarh, Brasilia, Le Havre, Paris - Le Havre, Somogy - musée Malraux, cat. d'expo, 2007.
    • "La chambre d'Echo", Faces (Genève), n°53, automne 2006, pp. 5-7.

    Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
    Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.