École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Sébastien Marot

    Né en 1961, philosophe de formation, Sébastien Marot a été délégué général de la Société Française des Architectes de 1986 à 2002 où il a fondé et dirigé la Tribune d’histoire et d’actualité de l’architecture, puis la revue Le Visiteur. Ses recherches et ses publications ont porté sur la généalogie des théories et des pratiques contemporaines de l’architecture, de l’urbanisme et de l’architecture de paysage, et en particulier sur la mise en scène de l’épaisseur historique des situations construites par ces différentes disciplines.

    Accueilli comme chercheur au Centre Canadien d’Architecture de Montréal en 2004-2005, Sébastien Marot a soutenu en 2008 à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, une thèse d’histoire intitulée Palimpsestuous Ithaca, profilée comme un « manifeste relatif du suburbanisme». Il travaille aujourd’hui à la publication de cette thèse. Ses essais et recherches sur l'architecture et le paysage conduiront l'Académie d'architecture à lui décerner la médaille de l'analyse architecturale en 2004 puis le prix de la recherche et de la thèse de doctorat en architecture en 2010.

    En 2008, Sébastien Marot est membre du conseil scientifique de la consultation du Grand Paris et de l'appel d'offres Ignis Mutat Res : "L'architecture, la ville et les paysages au prisme de l'énergie” lancé en 2011 par le ministère de la Culture, le ministère de l'Écologie et l'Atelier International du Grand Paris. Dans le cadre de la Biennale d’Architecture de Venise 2014 et pour l’exposition pilotée par Rem Koolhaas/AMO sur les Éléments de l’architecture, il a collaboré à la section consacrée au foyer/cheminée (cf. Sébastien Marot, Rem Koolhaas, Harvard GSD, Fireplace, Marsilio 2014).

    En marge de ses activités éditoriales et critiques, Sébastien Marot a été invité à enseigner dans de nombreuses écoles d’architecture ou de paysage en Europe et aux États-Unis : IAUG (Genève), ENSP (Versailles), AA School (Londres), GSD Harvard (Boston), Upenn (Philadelphie), Cornell (Ithaca), Université de Montréal, ETHZ (Zürich) etc. Il est aujourd’hui maître-assitant à l’École d'architecture de la ville & des territoires Paris-Est dont il est un des membres fondateurs et où il enseigne, tout comme à Harvard et à l’EPFL, l'histoire de l’environnement et les problématiques environnementales liées à l'architecture et au paysage.

    Auteur de plusieurs ouvrages, dont L’Art de la mémoire, le territoire et l’architecture (éditions La Villette, 2010), Sébastien Marot co-dirige avec Éric Alonzo la revue éditée par l’École d'architecture de la ville & des territoires intitulée Marnes : documents d’architecture (Éditions de La Villette), qui se propose, entre autres, de traduire et de présenter des textes de références jusqu’à présent inédits en français.

    En octobre 2017, Sébastien Marot soutient et obtient au sein de l’École son habilitation à diriger des recherches intitulée Architecture et histoire de l'environnement : de l'art de la mémoire à l'art d'espérer.

    En 2019, il est le commissaire de l’exposition présentée dans le cadre de la Triennale d’Architecture de Lisbonne : Taking the Country’s side: Agriculture and Architecture.

    Distinctions

    • Médaille de l’Enseignement et de la Recherche, 2020
    • Prix de la recherche et de la thèse en doctorat d’architecture, 2010
    • Médaille de l'analyse architecturale, 2004

    Ouvrages

    • Taking the Country’s Side: Agriculture and Architecture, Poligrafa, Barcelone 2019
    • La ville dans la ville : Berlin : un archipel vert, avec Florian Hertweck, Lars Müller éditeur, 2013
    • L'Art de la mémoire, le territoire et l'architecture, éditions de la Villette, 2010

    Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
    Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.