École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Éric Alonzo

    Né à Castres en 1973, il est architecte DPLG (École d'architecture de Paris-La Défense, 1999) et docteur en architecture (université Paris-Est, 2013).

    Après avoir fait paraître un ouvrage sur la généalogie du rond-point (Du rond-point au giratoire, Marseille, Parenthèses, 2005), ses recherches aboutissent en 2013 à la soutenance d’une thèse consacrée à L’Architecture de la voie, histoire et théories. Il obtient pour celle-ci le First European Prize Manuel de Solà-Morales qui récompense la meilleure thèse en urbanisme d’Europe. La publication qui en est issue est parue en 2018 aux éditions Parenthèses.

    De 2008 à 2009, il est chargé de mission au Ministère de la culture, au sein la cellule scientifique opérationnelle de la consultation internationale du Grand Paris.

    À I’École d’architecture de la ville & des territoires qu’il rejoint en 2001, il dispense un cours sur l’histoire des infrastructures et codirige le DSA d’architecte-urbaniste avec Frédéric Bonnet. Membre de l’Observatoire de la condition suburbaine (OCS, UMR AUSser 3329), il a fondé en 2010 avec Sébastien Marot, la publication périodique Marnes, document d’architecture. Élu dans les instances depuis 2012, il a présidé le Conseil de l'enseignement de 2015 à 2018. Il est actuellement vice-président de la commission de la recherche au sein du Conseil scientifique et pédagogique.

    Par ailleurs, il intervient régulièrement au titre d'expert pour les ministères en charge de l'urbanisme et de l'enseignement supérieur et dispense des enseignements à l'École des Ponts, à l'École nationale des travaux publics de l'État et à l'École de la nature et du paysage de Blois.

    Distinctions

    • Prix européen Manuel de Solà-Morales 2017 de la meilleure thèse de doctorat dans le champ de l'urbanisme

    Publications

    • L’Architecture du territoire. Pour une approche ante-disciplinaire, in Xavier Guillot (dir.), Ville, territoire, paysage, vers un réseau de pratiques et de savoirs, Saint-Étienne, Presses universitaires de Saint-Etienne, 2016
    • Le laboratoire barcelonais: l’infrastructure comme objet de l’architecture, in Inès Lamunière (dir.), Objets risqués. Le pari des infrastructures intégratives, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes, 2015, pp. 43-48

    Articles
    AMC du 21/06/2019
    A+ 277 d'avril-mai 2019
    Roatitude du 22/11/2018
    Blog Sephatrad d'octobre 2014
    Annales de la recherche urbaine

    Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
    Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.